Quels facteurs pèsent sur les cours de l’or ?

Les cours des métaux précieux fluctuent, ce qui permet aux détenteurs d’or physique et/ou papier de spéculer, bien que l’or apparaisse de plus en plus comme un placement que comme un investissement, mais que se cache-t-il derrière ces variations ? Quels déterminants ont un réel impact sur les cours de l’or ?

Les importations et la production asiatique

L’un des premiers facteurs est intéressant en ce qu’il révolutionne le marché de l’or et le déplace à l’est : il s’agit de la demande en provenance d’Asie. Lorsqu’on parle d’Asie, cela recouvre la Chine et l’Inde, depuis 2013 les ménages chinois sont grimpés à la place de premiers acheteurs mondiaux et de ce fait, la Chine est passée à la première place en termes d’importations d’or. Le pays est aussi le premier producteur et bientôt le premier détenteur devant les Etats-Unis.

Jusqu’au printemps 2013, le premier consommateur était l’Inde où l’or tient une place prépondérante, culturellement et traditionnellement parlant. Puis, les importations indiennes ont chuté de 75% laissant le champ libre à la Chine et à ses investisseurs, car ce sont eux qui pèsent sur les cours de l’or en délaissant d’autres actifs jugés plus risqués pour se tourner vers l’or et son statut de « valeur refuge ».

Les troubles géopolitiques

Une autre variable responsable des fluctuations est la géopolitique, en témoigne les variations qui ont suivi les événements récents tels que la nomination de Donald Trump, les troubles entre Corée du Nord et Etats-Unis et j’en passe. En réalité, ces variations sont encore une fois imputables aux investisseurs, en cas de troubles l’aversion au risque de ces derniers augmente. Ils délaissent donc les actifs plus risqués pour se tourner vers les valeurs refuge.

L’or noir

Etonnamment, les fluctuations d’une autre matière première influent sur les cours de l’or, souvent appelée l’or noire, il s’agit évidemment du pétrole. Il se trouve que l’or et le pétrole suivent souvent la même tendance (à 60% depuis 1986), du moins c’était le cas jusqu’à la crise de 2008. L’or avait alors poursuivit son marché haussier tandis que le pétrole avait dégringolé, un constat intéressant veut que l’or réagisse vivement aux troubles géopolitiques tandis que ces troubles sont eux-mêmes générés par le pétrole dans de nombreux cas.

Le billet vert

La relation entre les fluctuations des cours du pétrole et de celles des cours de l’or nous amène à un autre facteur qui, lui va à l’encontre des variations de l’or et inversement (dans 60% des cas). Vous l’aurez peut-être deviné : c’est du dollar qu’il est question ici. Ainsi, le pétrole et l’or sont tous deux cotés en dollars US, les piètres performances du dollar font généralement surperformer l’or mais ce n’est pas systématiquement le cas. Par exemple, une des hausses les plus importantes jamais enregistrées pour le métal jaune est survenue tandis que le dollar était lui aussi en hausse.

L’évolution de l’inflation

Il serait hâtif de traiter du dollar sans en venir à un autre facteur déterminant qui est celui de l’inflation, contre laquelle la réserve fédérale américaine se bat en introduisant des taux d’intérêt hauts, ce qui n’empêche pas les investissements. C’est pourquoi le dollar est aussi faible de nos jours tandis que sa valeur réelle était encore deux fois supérieure à celle d’aujourd’hui il y a une vingtaine d’années. Plus que le dollar, c’est l’or qui a pâti de cette inflation et a perdu 80% de sa valeur réelle, avant de la récupérer.

Les taux d’intérêt

Nous l’évoquions dans le paragraphe précédent : les taux d’intérêt directeur jouent un rôle prépondérant sur le dollar et l’inflation donc sur les cours de l’or. Des taux d’intérêt élevés pour lutter contre l’inflation rendent l’investissement dans l’or moins attractif sans que cette corrélation soit constante. Ainsi, jusqu’en 1969, les taux d’intérêt et les cours de l’or évoluaient à l’opposé puis la tendance s’est inversée à partir de 1969, ils suivent à présent les mêmes variations.

Les marchés internationaux

Enfin, le dernier facteur à intégrer est bien sur celui des marchés boursiers. L’or est réputé évoluer en sens inverse de celui des marchés, du moins une fois sur deux (à 48% pour être exact). Il est donc impossible d’expliquer la corrélation bien que ce serait nettement plus facile pour tout le monde.

Cet article n’était qu’une introduction à ces facteurs et n’a pas vocation d’être un guide d’investissement. Cependant, à présent que vous les avez clairement identifiés, vous êtes libres de vous renseigner et surtout de les tenir à l’œil. Vous serez surtout plus à même de savoir quand investir dans l’or physique, si vous ne savez pas par où débuter, faites confiance à l’expertise Godot & Fils. Vous aurez accès à un large choix de références de supports d’investissement si vous consultez le catalogue des comptoirs Godot & Fils ou que vous vous connectez au site internet achat-or-et-argent.fr

Recent Posts

Leave a Comment